L’hibernation

élevage escargot Add comments


C’est sans doute cette particularité (l’hibernation) qui a fait de l’escargot le symbole de la résurrection dans bien des religions.

En effet, de novembre à mars, la plupart de nos escargots terrestres rentrent en hibernation. Les mammifères ont leur chauffage central, avec le cœur qui fait circuler le sang. Les animaux à sang froid n’ont pas ce privilège, alors ils se mettent à l’abri, rejettent au maximum leur eau, comme on vidange un radiateur, et vivent au ralenti en attendant des jours meilleurs. Lorsqu’avec l’arrivée du printemps la photopériode augmentera, et avec elle la chaleur, l’escargot renaîtra s’il n’a pas succombé au mauvais temps.

La plupart des espèces s’enterrent, ou au moins se cachent sous des tas de feuilles mortes, des bois, des pierres….Mais ils doivent également « fermer la porte », c’est à dire obstruer leur péristome. Les aspersa utilisent tout simplement leur bave, qui, une fois sèche, constitue une protection enviable. Les pomatia maçonnent leur péristome avec un opercule de calcaire, ce précieux calcaire qu’ils ont thésaurisé tout au long de la bonne saison.

Pendant l’hibernation, l’escargot est totalement endormi, même ses instincts sexuels. Et heureusement pour lui, car on s’aperçoit qu’une lignée d’escargots devient stérile au bout de deux à trois génération lorsqu’on la prive d’hibernation. Certains pensent aussi que l’escargot meurt lorsqu’il a épuisé ses possibilités de se reproduire. Dans la Nature, les chances de survie de l’escargot sont très faibles, à cause des caprices du temps, et des prédateurs. En effet, tous les rats, mulots, musaraignes, et assimilés recherchent activement l’escargot endormi en ces temps de disette. Mais l’alternance de chaud et de froid, les différences d’humidité, vont fragiliser le dormeur. S’il se réveille, il n’aura rien à manger, et gèlera peu de temps après. S’il pleut abondamment, il périra noyé.

En élevage, pour l’hibernation comme pour les autres volets du métier, il faut faire mieux que nature. D’abord les escargots doivent sécher une bonne quinzaine dans des caisses en bois ajourées de préférence aux sacs à patates qui n’offrent aucune surface de collage, puis mis en chambre froide jusqu’au moment du réveil, courant février ou mars suivant les régions. La chambre froide doit être régulée par un thermostat fiable. Les escargots sont rentrés à température ambiante dans la chambre dont on abaissera la température d’un à deux degrés tous les deux jours, avant de la programmer entre 5 et  7°.

Hibernation d’escargot, inactivité, élevage escargot

Leave a Reply

© 2017 elevage-escargots.com. All Rights Reserved. Recette Réveillon : verrine feuilletée aux escargots - Le ramassage des escargots - Le Bâtiment d’élevage d’escargots - La vie d’un escargot - L’escargot de Bourgogne -
14
Entries RSS Comments RSS Connexion